Soyez bien ici

Florianne parle de courbatures et respiration

December 02, 2019 Season 1 Episode 7
Soyez bien ici
Florianne parle de courbatures et respiration
Chapters
Soyez bien ici
Florianne parle de courbatures et respiration
Dec 02, 2019 Season 1 Episode 7
Yoga aérien
Yoga aérien, les courbatures et l'importance de la respiration
Show Notes

Dans cet épisode, Florianne et moi discutons les courbatures du yoga aérien (oui, celles-là, vous les connaissez déjà de mon histoire, je ne suis pas seule).

Florianne nous explique ce que la pratique du yoga et du yoga aérien lui a apporté.

Si vous voulez lire plus sur Florianne, c'est ici.

J’ai découvert le yoga aérien à Florenville quand tu donnais encore des cours là-bas. C’était environ il y a 3 ans, je pense. Et je suis tombée sur ton site par hasard quand je recherchai une activité à faire, une activité nouvelle que je n’avais pas encore faite.
C’était une activité qui n’était pas encore connu dans la région et puis qui a lié comme même le yoga qui m’intéressait beaucoup et le sport.

Je pratiquai déjà le yoga depuis 2 ans et j’étais attirée par cette pratique, mais il me fallait quelque chose qui bougeait davantage et qui était plus sportif.

J’ai décidé de faire la formation de prof et de donner des cours parce que j’aime bien cette pratique et je voulais partager cette passion avec d’autres personnes. J’aime bien donner des cours, essayer de pousser les personnes dans leur difficulté, dans de nouvel apprentissage.

Avoir mon propre cours, c’est vraiment valorisant parce que les personnes, on les voit évoluer tout au long de l’année. Elles nous remercient à chaque cours et elles viennent avec de nouvelles idées, de nouveaux projets et c’est vraiment chouette de participer à leur projet.

Mon cours est plutôt dynamique. J’ai un peu de mal avec ce qui est calme même si parfois ça fait du bien, mais j’aime bien pousser les gens dans leur difficulté et essayer d’aller le plus loin possible et de créer des nouvelles choses en permanence.

Un petit peu de courbatures s’est un peu exagérée parce que c’est souvent beaucoup de courbatures.

La première fois que j’ai fait un cours de yoga aérien, le lendemain ça allait, et le surlendemain je ne savais plus bouger. Je ne sentais plus mes bras, mes jambes ou du moins je les sentais vraiment beaucoup plus. J’ai découvert des muscles que je ne pensai pas exister. Et c’était vraiment très très compliqué. Mais les courbatures passent avec le temps, avec le temps je pense qu’on a des abdos, on attrape des abdos, on attrape des habitudes, c’est plus facile, mais on découvre toujours des muscles qu’on ne soupçonnait pas. Et il y a des moments où suivant la partie du corps qu’on a travaillé, que ce soit les bras, les abdos, les jambes, on a quand même mal le lendemain ou le surlendemain. Alors sur le moment, c’est une pratique où on transpire un peu, mais pas autant que si on faisait de la course à pied ou du cardio. Mais c’est relativement calme, mais c’est le lendemain ou le surlendemain que notre corps se réveille et qu’on découvre notre corps.
Mes premières courbatures ont duré entre 48 et 52 heures. Le plus dure ça a été d’assister au cours du mercredi soir, le jeudi j’avais quelques douleurs, mais ça se passait plutôt bien et le vendredi je travaillais toute la journée donc en tant professeur comme vous avez pu le découvrir sur le site, ça a été une supplice toute la journée.

Être sur la chaise ce n’était pas possible donc j’ai passé ma journée à marcher entre les tables des élèves et le pire ça été pour écrire au tableau, on ne se rend pas compte, mais il faut lever le bras. Et écrire au tableau ça a été une horreur la plus totale, je pense que je n’ai jamais fait autant d’oraux avec mes élèves que ce jour-là.

Mais quand on effectue des cours réguliers, on a parfois des courbatures le lendemain et elles sont beaucoup plus légères et passent plus vite. Par exemple hier soir, on a fait 2 heures de cours assez intensif, on a fait beaucoup beaucoup d’abdos et ce matin je me suis réveillée et je n’avais aucune douleur. Je pense qu’avec l’habitude, avec la récurrence des cours, on

×

Listen to this podcast on